Le stockage souple : une solution durable et performante

Le stockage souple permet d’emmagasiner des liquides tels que l’eau de pluie, l’eau potable ou les effluents agricoles. Grâce à sa malléabilité, ce contenant est autoportant et est aussi utilisable pour le long terme. C’est pour cela qu’il est adopté dans plusieurs domaines tels que l’agriculture, le BTP ou la défense incendie urbaine.

En quoi consiste le stockage souple ?

Ce type de cuve à eau est constitué par un polyester très résistant et durable dans le temps. Ces citernes sont réglementées par des normes sanitaires afin que la qualité de l’eau qu’elles contiennent soit préservée. En effet, les eaux de récupérations ou les eaux de pluie constituent actuellement des solutions économiques et écologiques pour un approvisionnement rapide en eau. Ainsi, ces contenants vont récupérer l’eau de pluie, procéder au traitement et la redistribuer par la suite selon son utilisation.
La citerne oreiller est donc une combinaison de différentes textures de tissus pour ne laisser échapper aucun du liquide qu’elle contient. Elle est recouverte de PVC ayant bénéficié d’un traitement contre les ultras violets afin de la rendre encore plus performante. Ces éléments sont ensuite soudés grâce à une méthode de haute fréquence afin de fournir encore plus de résistance à la matière.

Les vocations du stockage souple à eau

Ce type d’emmagasinage peut être utilisé pour différentes raisons. La citerne sert alors d’entreposage pour l’eau potable ou l’eau de pluie. Elle peut aussi remplir le rôle de citerne souple incendie. Grâce à sa nature souple et résistante, elle peut alors stocker une quantité suffisante d’eau pouvant être redistribuée pour l’agriculture ou pour les besoins du ménage. Cependant, il est nécessaire d’y ajouter des accessoires adaptés à ces fonctions annexes.
L’équipement dispose alors d’un réservoir avec une texture apparentée à celle des bateaux pneumatiques. Cette particularité permet alors à cette cuve souple de préserver le liquide de tous éléments polluants ou de l’eau supplémentaire provenant de l’extérieur. Il n’y a non plus ni d’oxydation ni d’évaporation du liquide contenu dans le réservoir. Cette solution procure une protection totale à l’eau. Elle peut alors servir pour l’arrosage et l’irrigation des cultures, le lavage ou la protection des bâtiments contre les risques d’incendie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *