Qui se charge de la réparation d’une fuite d’eau encastrée ?

fuite d’eau encastrée

Aucun d’entre nous n’est à l’abri des fuites d’eau à notre domicile. Cela peut parfois être tellement visible que ça ne vous coutera que de changer un robinet ou un flexible.

Le problème concerne plus les fuites encastrées qui s’avèrent être plus compliquées à réparer, et ce même pour les spécialistes car même leur détection est compliqué. Mais qui est le premier concerné à réparer cette fuite ? Est-ce le locataire ? Le propriétaire ? Le syndic ?

La raison pour laquelle les fuites d’eau sont dangereuses est tout simplement parce que le temps pour s’en rendre compte peut trop durer et vous faire perdre une énorme quantité d’eau donc de l’argent en réparation. Si votre voisin ne vient pas vous prévenir que sont plafond et que ses murs fuient d’eau, vous pouvez toujours essayer de jeter quotidiennement un œil sur votre compteur.

Quand il est question d’une fuite d’eau encastrée, vous devez y remédier le plus tôt possible en contactant un professionnel, car plus vous attendrez et plus les réparations vous couterons cher et les factures ne cesseront de gonfler.

Les conditions de la prise en charge de la réparation de fuite

Il existe de nombreuses lois abordant le sujet des conditions de la réparation de fuite d’eau, et comme bon citoyen, il est de votre droit de connaitre vos droits mais également vos devoirs par rapport à ce sujet.

En ce qui concerne le bailleur, et selon les textes de loi, ce dernier doit entretenir les locaux selon ce qui a été conclu dans le contrat, ce qui implique donc qu’il doit y faire toutes les réparations qui sont considérées comme nécessaires pour le maintien en état du local loué. Vous devez cependant être conscient du fait que qu’une fuite d’eau encastrée ne fait pas partie des travaux d’entretien courant pour raison de son coût élevé, de la durée et de la complexité des travaux qui doivent être faits pour y remédier.

Cela inclut donc que la réparation d’une fuite d’eau encastrée n’est jamais prise en charge par le locataire mais plutôt par le bailleur. En revanche, les factures de la consommation d’eau qui auraient augmentées seront à votre charge.

réparation de fuite

Est-ce que vous devez réparer cette fuite seul ?

En ce qui concerne cela, et si vous avez établi votre recherche et réparation fuite d’eau sur Paris ou ailleurs en France, commencez par vérifier le règlement intérieur de la copropriété car ils ont le droit de classer ce problème comme étant un problème d’ordre commun ou privatif.

La loi stipule dans ce genre de situations que les clauses d’un contrat intérieur de copropriété peuvent parfois contredire la loi mais tout dépend des circonstances et de l’état de l’habitation. Par exemple, dans certaines situations, le sol, les cours, les parcs, les jardins ainsi que les voies d’accès peuvent être considérés comme étant à la charge de tout le monde.

Syndic : Intervention selon le règlement intérieur de la copropriété

Avant de songer à contacter un plombier pas cher sur Paris 5 ou sur les autres arrondissements de Paris, vous devez vérifier méticuleusement le règlement intérieur de la copropriété pour savoir si c’est le propriétaire ou le syndic qui se charge des frais concernant les travaux des fuites encastrées et les travaux de rénovation résultant de la réparation.

Mais si le règlement intérieur dit que, les canalisations encastrées ne sont pas considérées comme étant des parties communes, vous prendrez en charge toutes les réparations par le biais de votre assurance puisque vous avez l’usage exclusif de tout cela.

Pour conclure, le droit français n’a jamais été quelque chose de simple à comprendre. Ce que vous devez retenir est que si la réparation sera à votre charge cela doit apparaitre dans le contrat avec le propriétaire.

Généralement dans les appartements, les murs sont souvent considérés comme mitoyens et appartiennent donc aux deux propriétaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *