Possibilité de chauffer la maison avec un poêle à bois ou à granulés

Le retour du chauffage au bois dans les maisons peut s’expliquer par la volonté de recourir à un mode de chauffage plus économique et respectueux de l’environnement. Mais les utilisateurs ont également le souci de profiter d’un bon confort thermique adapté à l’époque actuelle. Nous allons voir comment un chauffage au  poêle peut garantir un confort adéquat dans une habitation.

Le choix du type de poêle

On a le choix entre deux types de poêle : le poêle à bûches et le poêle à granules. Le poêle à bûches a l’avantage de procurer une ambiance authentique et chaleureuse. Il ne fonctionne pas à l’électricité et n’est donc jamais en panne. Toutefois, ce type de poêle peut créer des surchauffes, ce qui peut être source d’inconfort et de surconsommation.

Quant au poêle à granules, il est programmable et permet de bien réguler la température de la maison. Son rendement est également très élevé. Mais l’ennui réside dans le fait qu’il fonctionne à l’électricité, ce qui ne le rend pas autonome. Le poêle à granules est particulièrement recommandé pour avoir une température constante et uniforme. Sachez qu’une installation poêle à granulés dans le département de Marne (51) peut facilement réalisée par un professionnel du coin.

La compacité du bâtiment

Plus  une maison est compacte, plus il sera facile de la chauffer. Et cela est plus évident avec un poêle à bois ou à granulés comme chauffage. Il sera en effet difficile de réchauffer uniformément une maison qui n’est pas assez compacte. La pièce où se trouve le poêle devra probablement être surchauffée afin d’avoir une bonne température dans les autres pièces.

Cependant, il est possible de remédier à cet inconfort grâce à l’installation d’un répartiteur de chaleur. Les systèmes par convection ou avec ventilateur sont ainsi de bonnes solutions. Il conviendra ensuite d’homogénéiser la température de l’habitat.

L’isolation et l’étanchéité à l’air

Il fut un temps où le poêle à bois fut délaissé au profit des autres systèmes de chauffage (au gaz, au fioul ou à l’électricité). La chaleur n’était concentrée que dans la pièce où se situer le poêle, et ce même si la maison était bien compacte. Il faut savoir qu’une mauvaise isolation et un manque d’étanchéité sont notamment à l’origine de cet inconfort.

En effet, une maison isolée et étanche – à l’instar d’une maison passive – laisse place à une meilleure répartition de la chaleur. Ce qui permet d’avoir un chauffage moins cher. Des options avantageuses telles que l’inertie thermique ou l’approche architecturale bioclimatique peuvent en outre être apportées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *