Position de l’éthanol et de la cheminée verte dans divers pays

bioethanol

Chaque pays a sa façon à lui d’entrevoir son avenir et l’utilisation qu’ils font des biocarburants. Les perspectives d’avenir ne sont pas toujours les mêmes dans tous les pays et continents. Le Brésil est et reste l’un des plus gros producteurs de bioéthanol au monde.

Brésil, le plus producteur de bioéthanol

Le Brésil contribue beaucoup à l’utilisation et l’acquisition de la cheminée à l’éthanol voir sur le site https://www.biofactory.fr/bio-carburant.html. Pour les Brésiliens, il n’y a aucun doute, le pays va devenir l’un des pays les plus sollicités du 21e siècle. Le Brésil est le premier exportateur au monde de bioéthanol et reste pionnier dans la filière. Cet alcool à base de canne à sucre a vu le jour après le crash pétrolier qui a eu lieu en 1973 du fait des militaires.

La production a été relancée par le lancement de la première voiture « flex fuel », capable de fonctionner à l’essence, à l’éthanol ou au mélange. En 2006, 75% des véhicules commercialisés au Brésil étaient dotés de la technologie « flex fuel ». Dans environ 4 ans, ces véhicules représenteront 85% des véhicules en circulation.

bioéthanolLa production de bioéthanol au Brésil

La production brésilienne s’élève à 17 milliards de litres de bioéthanol par an. Les principales conséquences sont que le prix de l’éthanol, et le cours mondial du sucre s’élèvent. Le gouvernement encourage la production de biodiesel pour venir à bout de ces inconvénients. Au Brésil, les commerçants ont l’obligation de commercialiser leur carburant après l’avoir mélangé à 20% ou 25% d’éthanol.

Dans le but d’encourager l’achat de véhicules « flex fuel », le gouvernement accorde une réduction conséquente sur la taxe d’achat de ces voitures qui représentent déjà 37% du parc automobile local. La consommation de bioéthanol est donc forte, cela sans prendre en compte la consommation entraînée par les cheminées à l’éthanol.

Comment sont les productions de bioéthanol aux autres pays ?

On observe les mêmes effets négatifs dans de nombreux pays. Au Mexique par exemple, la filière éthanol prend de plus en plus d’ampleur, se basant essentiellement sur la transformation du maïs, on assiste à une forte augmentation du prix de cette denrée alimentaire.

Malheureusement au Mexique, l’un des aliments les plus consommés est la Tortilla qui est faite à base de farine de maïs. La cheminée à l’éthanol fonctionne également avec le bioéthanol ce qui fait que sa production croissante entraîne la consommation de ces équipements. Les Allemands bénéficient d’une exonération de taxe sur le biodiesel ce qui a encouragé sa production à hauteur de 60% entre 2004 et 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *