Manger frais et bio, sans se ruiner, est-ce possible ?

bio

La conscience nutritionnelle se réveille ! On est, de plus en plus nombreux, à accorder une attention particulière au contenu de nos assiettes. Voilà pourquoi le marché du bio et des aliments sains est en pleine expansion.

Mais la vraie question est : peut-on manger sain et bio sans faire sauter son budget alimentaire ?

C’est quoi le bio ?

Produits de base ou box repas bio, la culture et la production d’aliments biologiques sont assujetties à des règles strictes. L’usage de pesticides et de produits chimiques est interdit. Ces traitements de synthèse font l’objet de scandales alimentaires appuyés par des études scientifiques qui montrent l’impact néfaste de ces substances sur la santé des êtres humains, le bien-être animal et l’environnement. Il n’est pas étonnant alors qu’en 2017, plus de 9 Français sur 10 affirment manger bio.

Outre les bénéfices sur l’organisme, les produits biologiques se caractérisent par une qualité gustative qui en séduit plus d’un. Forcément, ces avantages ont un coût ! Le véritable défi est alors de conserver une hygiène alimentaire saine sans se ruiner. Parmi les solutions pour manger sainement avec un excellent rapport qualité/prix : les box repas bio, mais pas que !

6 astuces pour manger frais et bio sans se ruiner

Il est clair que manger frais et bio coûte plus cher que manger des produits et aliments traditionnels. Cependant, avec quelques astuces finement pensées, vous pouvez faire du bien à votre organisme sans dépenser une fortune :

1- Un potager à la maison

Retour aux bonnes vieilles méthodes ! Désormais, de nombreux Français boycottent la nourriture industrielle et préfèrent avoir leur propre potager. Si vous avez suffisamment d’espace dans votre jardin pour planter vos fruits et légumes, vous faites parties de ces privilégiés qui investissent au départ et mangent bio à 0 euro, ou presque.

Si vous manquez de place, contentez-vous de quelques pots. Vous pouvez faire vos courses dans un marché bio pour compenser les aliments qui vous manquent. Mais vous allez sûrement payer moins qu’une personne qui achète tout en magasin.

2- Des produits de saison issus du marché local

Les agriculteurs locaux proposent toujours des fruits et légumes de saison. Cette initiative permet de soutenir ce marché alternatif évincé par l’industrie et de maintenir une hygiène alimentaire saine et équilibrée.

Plus encore, les produits offerts ont plus de saveur puisqu’ils se développent dans un environnement exempt de pesticides et de produits chimiques. Cela vous épargne aussi une contamination supplémentaire due contractée pendant le transport de la marchandise. Vos fruits et légumes sont plantés et vendus dans votre région !

3- Les box repas bio

Avec le rythme de vie accéléré largement répandu dans la société moderne, on n’a pas souvent du temps à consacrer pour partir en quête d’aliments bio et sains. Les box bio apparaissent dès lors une solution de secours pour recevoir un menu préparé conformément aux normes alimentaires biologiques. Il suffit de passer votre commande et vous voilà avec un plat aussi délicieux que nourrissant !

4- Rien ne se perd, tout se transforme

Vu le prix du bio, il ne faut rien mettre à la poubelle. La purée préparée le soir doit servir de base pour un hachis Parmentier par exemple. Le reste de légumes sautés du déjeuner peut être utilisé pour préparer votre gratin du soir. Si vous retrouvez quelques fruits à moitié pourris au fond du frigo, enlevez la partie altérée et faites une salade de fruits à l’eau d’oranger avec ce qui reste.

5- Remplacer la viande par des légumineuses

On sait tous que la viande compte parmi les aliments les plus chers. C’est pourquoi, pour conserver une hygiène alimentaire saine, vous devez limiter votre consommation. Il n’est pas question de devenir végétarien, mais pour réaliser des économies, puisez votre apport protéinique dans les légumineuses qui restent plus abordables et incontestablement bénéfiques pour la santé.

6- Acheter en vrac

Pour économiser encore quelques euros, renoncez définitivement aux emballages encombrants et coûteux qui, à la longue, finissent par chiffrer sur la facture.

Dans les magasins bios et les grandes surfaces, des sections spécialement destinées aux achats en vrac sont disponibles. Après tout, vous n’avez nul besoin de la farine ou des pâtes emballées.

Conclusion

Comme la différence de prix entre un produit bio et industriel est de 35% , ces astuces doivent être appliquées simultanément pour réduire votre budget alimentaire de manière significative. À vous de jouer !