L’éclairage dans un logement, règle de base et installation

ampoule-électrique

L’éclairage fait partie des composants indispensables dans un logement. Conçues suivant certaines règles, ces installations doivent exister en nombre suffisant et à des endroits bien déterminés. Faisant le point sur l’éclairage au niveau normatif et conceptuel.

L’éclairage dans un logement selon la NF C15 100

L’éclairage dans un logement comprend les installations intérieures et extérieures. Conformément à la NF C15 100, il faut prévoir au moins deux circuits éclairages à partir de 2 pièces principales. Sur un circuit, le nombre de points d’éclairage est limité à 8. Quant à la protection, un disjoncteur 16 A est à prévoir sur un circuit 1,5 mm².

Toujours en référence à la norme, l’électricien doit installer les dispositifs de commande à portée de main, à la proximité de la porte et du côté ouvrant. Leur emplacement est également réglementé par la NF C15 100. Les escaliers, les couloirs font l’objet d’une réglementation spécifique à prendre également en considération.

À la différence des autres pièces, la salle de bain, une pièce à risque doit disposer d’un dispositif différentiel haute sensibilité de 30 mA pour le circuit éclairage. Aussi, les luminaires classe II disposant d’un indice d’IP x 3 dans le volume 2 et IP x 1 dans le volume 3 est à prévoir. Si le luminaire est installé dans le volume 1, celui-ci doit disposer d’un indice d’IP x 4, tandis qu’il faut prévoir un IP x 7 dans le volume 0.

La conception de l’éclairage en quelques étapes

À travers ce billet qui explique l’éclairage dans un logement, règle de base et installation, les particuliers peuvent facilement réaliser les travaux. En effet, il suffit de suivre ces quelques étapes expliquées par un expert en électricité.

  • Identification des besoins

Avant d’entamer les travaux, il faut identifier les besoins de chaque pièce et les établir dans un plan. À partir de ce plan, le repérage des différents composants du circuit d’éclairage pourra être fait.

  • La conception du circuit

Le circuit pourra ensuite être réalisé en commençant par placer sous gaine les fils électriques avant leur encastrement ou leur fixation au mur.

  • L’installation des composants du circuit

Les interrupteurs ou les dispositifs de commande pourront être installés et raccordés au circuit. Ensuite, il faut placer l’éclairage à l’emplacement prévu en réalisant également son raccordement au circuit.

À la fin, les circuits d’éclairage seront raccordés aux dispositifs de protection et au tableau électrique. Un test du bon fonctionnement de l’ensemble de l’éclairage d’un logement est nécessaire avant leur mise en service effective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *