Fonctionnement et importance du disjoncteur différentiel

disjoncteur-différentiel

En cas de problèmes d’électricité, il faut tout confier aux professionnels. Cependant, ça ne veut pas dire qu’il faille zapper les leçons basiques d’électricité domestique. Parmi les notions basiques, on découvrira aujourd’hui le disjoncteur différentiel, un dispositif présent sur la plupart des installations sanitaires fiables. 

Disjoncteur : quels éléments y trouve-on ?

Ce disjoncteur différentiel est un élément installé sur le tableau électrique. Composé d’un disjoncteur d’installation et d’un interrupteur de fuite à la terre, certains le confonde avec l’interrupteur différentiel. Il est quelques fois appelé interrupteur à courant résiduel. Le disjoncteur différentiel sert à vérifier la circulation du courant électrique qui, il faut le rappeler, doivent être les mêmes au niveau sortie comme à l’entrée. En d’autres termes, le disjoncteur différentiel vérifie les fuites de courant. Quand ce dernier se déclenche, il coupe l’alimentation générale en électricité. La majorité des disjoncteurs différentiels ont un seuil de sensibilité maximale. Celui ci se situe au-delà de 300 mA, il considérera la différence d’intensité du courant anormale.

Importance du disjoncteur différentiel

Egalement appelé disjoncteur de fuite à terre, le disjoncteur différentiel se complète avec le disjoncteur divisionnaire dont le rôle est de protéger l’installation électrique des courts-circuits et surcharges. Il ne détecte par contre pas les pertes de courant. Installé sur le tableau électrique, le disjoncteur différentiel permet de sécuriser l’installation. Selon électricien Clamart, ce dispositif est nécessaire pour réduire les risques d’électrocution et d’incendies engendrés par une perte de courant.

Sécurité des installations électriques

Une installation électrique domestique nécessite quelques travaux de mise en conformité. Ces travaux sont généralement assurés par les professionnels. Leur expertise et leur savoir-faire est nécessaire en vue de réduire les effets attendus sur une installation non-sécurisée. Le disjoncteur différentiel permet d’assurer la protection des utilisateurs en toutes circonstances. Du coup, des disjoncteurs différentiels supplémentaires peuvent être nécessaire sur une installation sanitaire. Cette nécessité concerne les circuits électriques des pièces humides comme la salle de bain et la cuisine. En somme ces mesures de sécurité sont hautement importantes et il faut solliciter un artisan professionnel afin de s’assurer que toutes les consignes de sécurité soient appliquées de manière scrupuleuse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *