Faut-il renforcer les contrôles de l’agroalimentaire ?

produits alimentaires

Le contrôle agroalimentaire doit être une priorité, car il permet de tracer les origines et la qualité de tous les aliments mis à la disponibilité des consommateurs. Malgré certaines vérifications effectuées au niveau de la viande, la France n’a pas su éviter le scandale sur la fraude de la viande à cheval.

Une priorité au niveau du contrôle agroalimentaire

C’est pourquoi le renforcement des contrôles agroalimentaires est exigé pour respecter la sécurité alimentaire. De plus, une défaillance dans l’alimentation ne doit pas être tolérée, car elle peut entrainer une intoxication des consommateurs.

Des contrôles mis en place, mais non respectés

Le contrôle de l’agroalimentaire permet de respecter les principes d’obligation générale de conformité et de sécurité des produits. En effet, tous les produits alimentaires doivent entrer dans un cadre réglementaire rigoureux afin d’éviter toutes fraudes et réduire ainsi les risques. Les produits alimentaires sont délicats. Ils peuvent entrainer beaucoup de dégâts s’ils ne sont pas certifiés et contrôlés tout au long de la chaine alimentaire. Cependant, il existe des règlements européens, mais ils ne sont pas totalement suivis par les fournisseurs. De plus, l’association nationale des industries de l’agroalimentaire ou Ania ne dispose pas assez de puissance pour s’imposer.

Un exemple de contrôles effectués sur certains produits

Avant de mettre en vente certains produits, plusieurs contrôles sont effectués. Dans le cas de jus de canneberge, il est considéré comme un remède naturel contre les infections urinaires aux États-Unis depuis des années, L’Afssa a finalement accepté en avril 2014 ses vertus après avoir fait des analyses approfondies. Les examens ont fait ressortir que le jus de canneberge a effectivement diminué le nombre des infections urinaires. Et ce, après avoir consulté les avis des experts de la Nutrition humaine. Actuellement, il est consommé librement en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *